Blog

14

Jan

Aide à la modernisation de l'hotellerie

vendredi 14 janvier 2011

Les hôteliers peuvent obtenir, selon les critères établis et les destinations, des aides publiques au niveau départemental et régional.

 

Financement, budget

Toutes ces aides sont accordées sur la base d’un calcul en pourcentage du montant du projet ou des travaux à réaliser, après étude des devis et de la validité des travaux. Le taux cumulé des différentes aides ne dépasse jamais 30 à 40%, mais se situe le plus souvent autour de 20 à 25 % du budget d'investissement.

 

Les structures qui gèrent les financements

Les subventions sont accordées par les Conseils Régionaux et/ou Généraux. Ces deux organismes établissent et fixent indépendamment leur politique de développement touristique, ainsi que le montant des subventions. De ce fait, les aides départementales et régionales sont bien souvent cumulables pour les hôteliers/restaurateurs porteurs de projets.

 

Les démarches à suivre

Les dossiers de demande de subventions sont le plus souvent à retirer à la CCI. Les dossiers sont ensuite étudiés avant de fixer le montant des aides accordées. Les travaux ne doivent jamais débuter avant réception de la demande d’accompagnement par le service économique de la CCI. Les CDT sont également de bons interlocuteurs pour orienter les porteurs de projets dans leurs démarches.

 

Attention : Un grand nombre de régions et de départements n’ont pas élaboré de dispositifs spécifiques pour la restauration. Il est alors recommandé de s’adresser aux services économiques des conseils régionaux et généraux, qui allouent des subventions susceptibles d’intéresser les porteurs de projet de ce domaine.

Contactez-nous